alimentation sport

Affichage de 1–16 sur 39 résultats

L’alimentation saine et équilibrée pour le sport

L’entraînement au sport implique une bonne alimentation. En effet, l’activité physique requiert une hydratation et un régime alimentaire adaptés pour le corps. On peut dire que le sport et la nutrition ne peuvent pas se séparer. Ensemble, les deux paramètres permettent d’atteindre de nombreux objectifs notamment avoir un organisme sain et robuste. En fait, les avantages d’un repas équilibré sont innombrables. Quand les aliments sont bien choisis, ils accélèrent le développement des groupes musculaires.

L’alimentation saine et équilibrée présente de multiples bienfaits. D’autant plus qu’il n’existe quasiment pas de préjudice causé par une bonne alimentation. Il faut savoir qu’une alimentation est saine lorsque l’équilibre existe entre macronutriments et micronutriments. D’abord, elle fait partie des premiers responsables du développement musculaire et osseux. Elle renforce le système immunitaire et permet d’avoir beaucoup d’énergie, assez pour endurer les entraînements sportifs.

Elle permet au corps de produire les apports caloriques nécessaires durant une séance, mais aussi sur le long terme. Puis, elle couvre les besoins énergétiques nécessaires pour les dépenses du corps. Elle augmente l’endurance et donc les performances du sportif. L’alimentation équilibrée accompagnée par un complément alimentaire antioxydant réduit le stress. C’est une excellente défense contre l’anémie, l’hypoglycémie et les étourdissements durant un sport intense. Grâce à la nutrition, le corps récupère plus vite de la fatigue. Il devient plus résistant et risque peu d’avoir des blessures. Effectivement, les défenses immunitaires sont renforcées et le corps connaît moins de risques de maladies.

En outre, le repas sportif protège des fontes musculaires qui peuvent survenir pendant les séances de musculation. Bien sûr, il faut noter que le sport combiné à une bonne subsistance alimentaire peut également retarder le vieillissement. De plus, ils sont les premiers facteurs de la perte et de la prise de poids. Enfin, l’alimentation sport est un excellent réparateur de sommeil.
On sait que le sport cible en priorité les muscles. Il en est donc de même pour l’alimentation sportive. Les nutriments nécessaires au maintien au développement et à une résistance musculaire sont à privilégier. On s’intéresse donc d’abord aux glucides. Ces derniers produisent assez d’énergie pour subsister aux énormes besoins calorifiques du sport. Ils doivent représenter la majeure partie du repas et des calories ingérées par le sportif. On favorise surtout les glucides complexes parce que l’énergie qu’ils fournissent est produite sur le long terme.

De plus, ils dispensent plus de stabilité pour la glycémie sanguine. On peut en trouver par exemple dans les légumes secs, les légumineuses comme les lentilles et les haricots, ainsi que le pain complet, les pâtes complètes et les céréales complètes. Mais, il ne faut pas oublier le riz brun et le couscous entier qui sont aussi des glucides complexes bénéfiques pour le corps. Pour complémenter ce régime de manière saine, on peut y rajouter de la poudre d’avoine.

Par ailleurs, les lipides et surtout les acides gras insaturés sont également à inclure dans le régime sportif. Les besoins en lipide sont de 35 à 40 % pour le corps. Il est impératif de le respecter pour une alimentation équilibrée. Les lipides sont d’ailleurs les carburants pour subvenir aux activités physiques du corps. Les Oméga-3 Gelules 90 ou les Oméga-6 dans les poissons gras comme le maquereau ou le saumon sont recommandés. Ces derniers peuvent favoriser le système cardiovasculaire. Pour consommer les bons lipides, on recommande les oléagineux comme les noix et les graines, ou les huiles de noix et de colza.
Un régime alimentaire sportif et sain entraîne quelques concessions. En effet, il faut retenir qu’il faut se priver de certains aliments pour la bonne cause notamment le bien-être. Les repas déconseillés pour le sport peuvent déséquilibrer la prise de poids. De plus, ils peuvent induire en erreur quant à l’effort produit durant un entraînement et le résultat reçu. Les mauvais gras sont alors à bannir de l’alimentation du sportif.

On peut citer quelques exemples les aliments frits. Ces produits sont imbibés d’huile de cuisson et de friture. Ils entraînent une addiction et attisent l’appétit sans vraiment donner la satiété. Ils portent atteinte à la santé cardiovasculaire à cause des grandes quantités de calories ingérées. Le sportif n’a rien à perdre en se privant de ces mauvais gras. Par contre, il peut consommer un modérateur d’appétit pour réprimer les envies gustatives qu’il risque d’avoir.

En outre, le sportif doit aussi se préparer à renoncer aux boissons gazeuses et sucrées. Effectivement, la quantité de sucre et le manque d’apport nutritif de ces boissons sont nuisibles à un corps entraîné au sport. Mais elles encouragent une prise de poids déséquilibrée et de la graisse indésirable pour le corps. Ce n’est pas tout, il faut également éviter les aliments qui produisent des calories vides comme les sucreries, les viennoiseries et les pâtisseries. Ils ne contiennent pas de véritables nutriments et sont souvent faits à partir de matières grasses saturées très mauvaises pour la santé.
On porte une attention particulière à la prise de protéines pour le sport. Ces dernières sont indispensables à ceux qui pratiquent des activités musculaires importantes. Elles sont régénératrices et réparatrices de muscles. Elles synthétisent l’hémoglobine qui permet aux muscles de recevoir l’oxygène et élimine la fatigue rapide. Pour le sport d’endurance qui implique beaucoup de résistance, il convient de consommer les protéines de lait. Comme exemple, on a le lactosérum qui est une protéine d’absorption rapide pratique pour l’entraînement et le développement de masse musculaire. Il se combine avec la caséine qui est une protéine de lait à absorption lente pour l’endurance.

Ensuite, le sportif doit aussi consommer des protéines animales et végétales. En équilibre, ces deux types de protéines rassemblent les acides aminés, les minéraux et les matières grasses essentielles au corps. On peut rajouter au régime alimentaire les électrolytes et minéraux.

Enfin, il faut intégrer les collations et les compléments de vitamine, de calcium, de potassium, de fer et de magnésium dans une alimentation saine. Pour un régime alimentaire avec un index glycémique bas, on associe des minéraux et des fibres supplémentaires avec les protéines. Le sportif peut intégrer les boissons énergisantes qui sont des produits bio sans additif dans son régime pour s’hydrater.
Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Classement
  • Prix
  • Disponibilité
  • Ajouter au panier
  • Poids
  • Dimensions
  • Attributs
  • Attributs personnalisés
  • Champs personnalisés
Cliquez à l'extérieur pour fermer
Comparer