Arts martiaux

Le Karaté kyokushinkai : apprendre les katas et se préparer pour les combats

Le Karaté kyokushinkai fait partie des arts martiaux du style Karaté. Très apprécié à travers le monde, cet art martial est considéré comme étant l’une des formes les plus dures. Pour information, si l’art martial du karaté a vu le jour en 1922, ce n’est qu’en 1953 que le Karaté kyokushinkai fut inventé par le Grand-maître Masutatsu Oyama dans son dojo.

coup de pied circulaire karaté

Le Karaté pour les enfants

Le Karaté kyokushinkai est un style de karaté particulier, fondé en 1953. Bien que réputée comme étant dure, elle fait partie des disciplines dans lesquelles un enfant pourrait facilement exceller. Le Karaté en effet va présenter de nombreux avantages pour un enfant :

  • La pratique du karaté permettra de renforcer à la fois le physique et le mental des enfants. Il s’agit d’une excellente pratique pour le développement intégral d’un enfant : sa condition physique, sa confiance en soi, le contrôle de soi et sa patience.
  • Le Karaté est également une histoire d’éducation, car l’art martial se fonde sur un code moral, basé sur l’honneur et la loyauté.
  • • Il va également permettre à l’enfant de développer un système d’auto-défense. Le monde dans lequel nous vivons devient de plus en plus complexe et dangereux, le self-défense est un atout précieux.
  • Le Karaté lui permettra également de travailler davantage sa coordination. De nombreux exercices et mouvements sont pratiqués dans cette discipline, qui vont aider à former les postures de l’enfant.
  • • Et enfin, le Karaté est un excellent moyen de captiver son énergie et de travailler sa concentration. Il est particulièrement recommandé pour les enfants ayant des problèmes d’attention et qui ont tendance à vite rentrer dans la colère.

Un enfant peut commencer à faire du karaté dès l’âge de 5 ans. Au début, on se concentre principalement sur les bases de techniques de combat. À partir de 6 ans, on apprend enfin les règles en fonction de la discipline choisie : le Karaté kyokushinkai, le judo, la boxe, le Jitsu ou le kickboxing.

Les techniques du Kata s’inspire des enchaînements des Arts martiaux japonais. Il s’agit d’un sport de à mains nues.

Le Kata

Le terme « kata » signifie « forme » ou « encore moule ». Le Kata signifie « la forme fondamentale » en termes techniques du langage de karaté. Les Grands-Maîtres de la discipline ont mis en place des enchainements de mouvements et d’exercices codifiés, qui font office de séquences de combats. C’est à travers cet art de combat que le Senseï transmet son savoir aux combattants. Le principe est le suivant : ce sont de vrais combats, mais contre des combattants imaginaires.

En d’autres termes, le Kata ne constitue pas un simple exercice. À l’image du karaté Do, il s’agit d’une discipline qui vise à diriger le corps et l’esprit vers une harmonie commune, à travers le sport de combat. Chaque mouvement traduit une valeur, avec un but éducatif précis. Au-delà des démonstrations, les instructeurs ont introduit dans chaque enchaînement un véritable système d’apprentissage de transmission directe. Ce sont des préceptes cachés de cette pratique martiale, qui n’ont jamais été couchés à l’écrit. Ce n’est que pendant les cours de karaté et les entraînements que tous les secrets sont directement transmis.

Pour ce qui est du Kata kyokushinkai en particulier, on distingue jusqu’à 34 styles. Les Katas de base et les Katas Ura ou Katas d’initiation, enseignés aux cadets et aux débutants dans les cours d arts martiaux permettent de travailler les postures, la gestion du transfert de poids, et l’équilibre dans les déplacements.

Les Katas d’initiation comptent en moyenne 12 styles à assimiler. Les Katas de base quant à eux sont au nombre de 10.

Ensuite, on distingue également ce qu’on appelle les Katas kyokushinkai supérieurs, qui sont destinés aux séniors. Ils sont au nombre de 5.

Et enfin, il y a également ce qu’on appelle les Katas respiratoires avec deux mouvements, et les Katas avancés qui comptent 5 styles.

kata karaté

Les combats de karaté

Les combats de karaté

La base du karaté kyokushinkai se fonde sur le combat réel. L’esprit de la discipline enseigne qu’aucune preuve ne peut être apportée sans combat réel. Et à défaut d’une preuve, la confiance ne peut être établie et donc, aucun respect n’est dû. Dans le monde des arts martiaux, telle est la définition du karaté kyokushinkai. Dans la pratique, le kata est censé permettre à la fois de trouver une nouvelle voie de travail sur soi, et de faire des recherches, tant au niveau physique que spirituel.

Pour ce qui est du Kata kyokushinkai en particulier, on distingue jusqu’à 34 styles qui renferment différentes techniques de combats. Les Katas de base et les Katas Ura ou Katas d’initiation, enseignés aux enfants et pour un débutant dans les cours d arts martiaux permettent de travailler les postures, la gestion du transfert de poids, et l’équilibre dans les déplacements. Les Katas d’initiation comptent en moyenne 12 styles à assimiler. Les Katas de base quant à eux sont au nombre de 10.

Ensuite, on distingue également ce qu’on appelle les Katas kyokushinkai supérieurs, qui sont destinés aux séniors. Ils sont au nombre de 5. Et enfin, il y a également ce qu’on appelle les Katas respiratoires avec 2 mouvements, et les Katas avancés qui comptent 5 styles.

Progresser rapidement avec un coach

Pour progresser rapidement dans un art martial, il est conseillé de faire appel à un coach pour un suivi et un programme personnalisé. Comme il a déjà été mentionné, ce sport de combat se transmet uniquement par la pratique. Un enfant qui fait du karaté n’apprend pas à travers une vidéo par exemple, la transmission du savoir et de la sagesse que renferment ces disciplines se font par échange direct. Pour devenir meilleur, le recours à un coach est incontournable.

D’autant plus que le passage de grade nécessite de passer plusieurs tests entre les pratiquants. Des championnats sont d’ailleurs organisés tous les ans : championnat départemental, championnats de France et même championnat du monde. Le but est d’atteindre la ceinture noire, en traversant toutes les ceintures.

Pour choisir le bon coach, il faut se concentrer uniquement sur vous et vos besoins. Il faut trouver des cours de pratiques martiales qui correspondront au rythme auquel vous souhaitez avancer, ou que votre corps vous permet de suivre. Vous pouvez commencer par quelques cours d’essai, avant de vous former pour approfondir.

Qui plus est, en pratiquant avec un professionnel, dans un gymnase ou dans une École de karaté, on booste également la motivation puisque les différentes formes compétitions seront au rendez-vous.

Apprendre le karaté avec un coach de karaté